histoire.png

La carte de la Lorraine au XVIII° siècle est d'une extraordinaire complexité: elle est composée du duché de Lorraine, de celui de Bar et de territoires appartenant aux trois Evêchés de Metz, Toul et Verdun annexés par la France en 1648, suite au traité de Westphalie qui avait mis fin à la guerre de Trente Ans. Ces possessions, géographiquement inégalement réparties, forment un enchevêtrement de territoires imbriqués les uns dans les autres à la façon d'un puzzle aux éléments bizarrement découpés. Traverser la Lorraine implique le passage de plusieurs frontières, assorti de taxes très inégales selon les lieux en ce qui concerne le commerce. Lunéville se trouvait en terre lorraine et St-Clément, tout proche, en terre évêchoise, donc française. Les taxes entre les productions lorraines et françaises variaient dans la proportion de 1 à 7.

Copyright © 2017 Les amis de la faïence - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public