histoire.png

L'histoire faïencière de la famille Fenal remonte à 1828, époque où Nicolas rachète une petite faïencerie fondée à Pexonne par autorisation du duc Léopold et qu'il fera prospérer jusqu'à ce que l'un de ses descendants, Théophile Fenal, fonde lui-même, non loin de Pexonne, une manufacture à Badonviller. Homme politique influent, il applique dans sa faïencerie une idée novatrice qui lui est chère, en proposant "l'union du capital et du travail". Théophile Fenal prendra nombre d'initiatives (prestations sociales, caisse de retraite, logements, loisirs ...), reprises par son fils Edouard, qui modifieront profondément la vie sociale, marquée entre autre par une prospérité économique grandissante due en partie à l'afflux de réfugiés après l'annexion par l'Allemagne de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine en 1870. Suite aux dégâts causés par la Première guerre mondiale, l'usine sera reconstruite et Edouard Fenal, dont le dynamisme a contribué à faire fructifier les affaires, rachètera les manufactures de Lunéville et St-Clément en 1892. Les marques des formes de Badonviller sont Th.F ou TF (pour Théophile Fenal) et FF (pour Fenal Frères) à partir de 1897.

Copyright © 2017 Les amis de la faïence - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public