histoire.png

En fait, le sort de la Lorraine se joua au niveau diplomatique entre la France et l'Autriche suite à d'habiles manœuvres, la solution s'apparentant à une histoire de "troc". François III, en charge de la couronne impériale d'Autriche, renonçait au duché de Lorraine et obtenait en compensation le grand duché de Toscane, tandis que la Lorraine revenait en viager au roi détrôné Stanislas Leszczynski. En conséquence, la régente Élisabeth Charlotte quittait la Lorraine le coeur déchiré parmi ses sujets éplorés en mars 1737 et Stanislas prenait en charge le duché un mois plus tard.
De fait, la Lorraine sera administrée jusqu'à la mort de Stanislas en 1766 par le chancelier Chaumont de la Galaizière qui aura en charge principale l'intégration progressive de la Lorraine à la France.
Durant pratiquement 30 ans de règne à Lunéville, Stanislas conquit rapidement, par sa bonhomie, son humanité et ses réalisations le cœur des Lorrains, ce qui lui vaudra le surnom de "bienfaisant". Il développera l'économie, embellira le duché, dotera la Lorraine de bâtiments importants (résidences, pavillons de plaisance, académies, édifices publics...) et s'entourera d'une cour brillante enviée de Versailles et de toute l'Europe. Il attirera philosophes, femmes de lettres, hommes de sciences, artistes, c'est-à-dire tout ce que ce siècle des Lumières compte de personnages éminents.

Copyright © 2017 Les amis de la faïence - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public